Ma pouponne

Comment reconnaître une poussée dentaire chez bébé ?

Ah les bébés et leurs dents, toute une histoire ! On s’est souvent senti bien démunis en tant que parents, déjà pour reconnaître les symptômes d’une poussée dentaire, et ensuite pour soulager leur douleur. Au début, on a mis du temps à comprendre pour Petite-Ma, comme elle souffrait également de reflux, les signes n’étaient pas évidents. Elle a sorti ses dents régulièrement jusqu’à  2 ans, avec sa dernière molaire. On était super content d’en avoir fini, mais Mini-Ma est née, et depuis quelques jours les premiers signes sont apparus. Youpi, on est repartis pour un tour ! Alors comment reconnaître une poussée dentaire ? Voici les symptômes qui nous mettent sur la voie pour nos loupiottes.

comment reconnaitre une poussee dentaire

Les symptômes d’une poussée dentaire

Pour Petite-Ma, j’ai été assez surprise, je m’attendais à ce qu’elle ait mal aux dents pendant quelques jours, puis que la dent sorte, et que ce soit fini. Mais ce n’est pas si simple. Ca peut durer trèèèèès longtemps entre les premiers signes, et la sortie d’une dent. Et puis ce n’est pas sur une période continue, c’est-à-dire que les symptômes peuvent durer quelques jours, puis s’arrêter complètement, puis reprendre quelques jours plus tard, etc. C’est assez perturbant.

En général pour nos loupiottes, ça commence tôt, vers 3 mois, mais ça peut être plus tard suivant les enfants. Le premier signe c’est que d’un coup pendant un jour ou 2, elles dorment vraiment beaucoup. Genre gros coup de fatigue, elles dorment quasiment toute la journée.

Puis, bébé devient un peu (voire beaucoup) grognon, il chouine en permanence.

Ses joues deviennent rouges.

Il se met à baver beaucoup, il essaie de mettre ses doigts ou son poing dans la bouche. Si votre main se trouve à proximité, il essaie de la choper pour la mettre à la bouche, et il mord vos doigts entre ses gencives en serrant très fort.

Nos loupiottes font aussi quasiment systématiquement un pic de fièvre assez fort, jusqu’à  39-39,5 °  (même si les médecins nous disent qu’une poussée dentaire ne génère pas de fièvre). Il n’y a aucun autre symptôme apparent et elles ne semblent pas affectées outre mesure par la fièvre. Ca dure 2 ou 3 jours puis ça s’arrête.

Le sommeil est perturbé, bébé dort moins, se réveille souvent. Mini-Ma qui faisait ses nuits, se réveille à nouveau toutes les 2 heures. Elle est fatiguée comme elle dort moins, mais la douleur l’empêche de s’endormir, donc elle reste beaucoup plus longtemps au sein à tétouiller en dormant à moitié. La position allongée est inconfortable car la douleur dans les mâchoires est plus intense. Bébé apprécie beaucoup d’être porté en position verticale pendant ces périodes. Et puis quand on ne se sent pas bien, être contre sa maman (ou son papa), c’est rassurant.

Le transit peut aussi être perturbé, par des diarrhées. La salive produite en abondance est aussi plus acide, donc souvent bébé a les fesses rouges et irritées. Et pour les bébés qui souffrent de reflux, il peut être intensifié, par la quantité de salive qui est avalée en permanence.

Tous ces symptômes sont fluctuants, ils peuvent apparaître tous en même temps, ou pas. Ca dure parfois quelques jours, puis plus rien, puis ça revient.

Comment soulager la douleur d’une poussée dentaire ?

Il y a plusieurs choses à faire qui peuvent aider bébé à mieux supporter la douleur :

  • Le tenir en position verticale le plus souvent possible: en porte bébé, dans un transat, dans la poussette en position un peu surélevée. Ca peut l’aider à s’endormir plus facilement
  • Pendant les temps d’éveil, détourner son attention : sortir en promenade, chanter, lui montrer des jouets qui font du bruit, etc.
  • Si vous allaitez, le laisser au sein un peu plus souvent pour soulager la douleur. J’avais un peu peur dans ces moments là qu’elles essaient de me pincer le téton entre les gencives, mais ça n’est jamais arrivé.
  • Ne pas s’énerver : c’est terrible d’entendre un bébé chouiner toute la journée, mais autant essayer de rester calme et compatissant, et ne pas s’énerver, ça n’arrange rien, et il n’y peut rien
  • Les colliers d’ambre, sont assez controversés. On a essayé pour Petite-Ma, sans constater de réelle différence. Mais j’avais trop peur qu’elle s’étouffe avec, donc on lui mettait autour de la cheville sous son pyjama. Je pense que ça limite les effets du coup, mais on a bien fait, puisque le collier avait un défaut de fabrication, il a fini par casser. Elle aurait pu avaler des morceaux.
  • Quand la douleur commence à être trop forte, on peut aider un peu avec des médicaments
    • L’homéopathie fonctionne très bien : en granules Chamomilla ou en pipette Camilia, assez cher, mais plus facile à  faire prendre à  un bébé. Pour Mini-Ma, le Camilia est radical. Quand je lui en donne, elle se calme et s’endort dans les 20 min.
    • Les gels pour les dents : Delabarre, Dolodent, Pansoral. Voir avec votre pharmacien.
    • En cas de douleurs très intense, quand le reste ne marche pas, on peut donner du Doliprane. Mais on essaie de limiter au maximum, chez nos loupiottes, les poussées durent longtemps, et on ne veut pas leur donner du paracétamol tous les jours pendant plusieurs semaines.

Dans tous les cas, en cas de fièvre qui ne passe pas après 2-3 jours, si le comportement de votre bébé est différent de la normale, vérifier avec votre médecin s’il n’y a pas un autre problème (otite, diarrhées, etc).

Pour Petite-Ma, pour sa première dent, l’incisive inférieure, ça a duré 1 mois et 20 jours, entre les premiers symptômes et la sortie de la dent. On a même pas spécialement remarqué que sa dent avait percé, elle a eu surtout mal avant, mais plus trop sur le moment.

Pour Mini-Ma ça a commencé depuis 1 mois, mais rien en vue. Suspense…

Et rassurez-vous, les premières dents sont les pires, après ça s’arrange. Petite-Ma n’a quasiment pas eu mal pour ses dernières molaires.

Et vous, à quel âge sont sorties les premières dents de vos loupiots? Est-ce plus facile avec un enfant plus grand qui peut s’exprimer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *